Happy from ou la sous-culture « Juste trop top »

orbe happy

Se secouer stupidement devant un objectif tremblotant et maladroit dans l’idée de pouvoir s’admirer ensuite sur une vidéo que l’heureux propriétaire d’une caméra s’empressera de « poster » sur YouTube, tel est en gros le but des nombreux clips qui circulent ces temps et qui ne sont que de très pâles copies du très commercial Happy de Pharrel Williams.

Au passage un « artiste » dont l’art consiste depuis longtemps à ne vendre que sa soupe à des moutons avides de faire comme les autres.

Orbe est récemment tombée dans la Happy from frénésie, dans un remarquable mouvement de mimétisme avec plus de 500 villes et villages dans le monde. Le résultat est minable. Les participants n’ont franchement pas l’air d’être « happy » comme l’affirme le réalisateur, qui a eu la subtilité de trouver des endroits typiques de la Cité aux 2 poissons comme, entre autres, … la déchetterie pour y tourner l’oeuvre de sa vie.

Ceci en plus avec différents soutiens financiers dont celui d’un électricien local qui aurait mieux à faire pour dépenser l’argent des abonnés, par exemple en améliorant ses services internet.

Bref, Happy from, c’est un bon résumé de la sous-culture bétifiante qui circule actuellement

C’est tellement « juste trop top » …

Tags: , , ,

Catégorie: Aneries diverses

Laisser un commentaire