Tu ne lécheras pas le cul de Doris

14 janvier 2010 | par | 1 commentaire Plus loin

Mamarbachette et sa petite cour ont donc tellement laissé libre cours à cet iconoclaste « grave  » qu’est Mix et Remix que ce dernier, lors du dernier Infrarouge,  s’est lâché et fendu d’un dessin politiquement incorrect aux yeux de certains au sujet du présidentiel appendice : si pour un temps le genou de Claire était montrable, le cul de Doris ne doit pas être léché.

Et surtout toute tentative d’en suggérer la palpation, même virtuelle, n’est qu’horreur inmontrable. Les fidèles qui se plantent devant le poste pour assister mains jointes et mentons rentrés, dans l’affliction, au culte insipide hedomadaire et léchouillard d’Infrarouge n’ont pas supporté : ce fichu Mix les a touchés en plein coeur, enfin coeur …

Entre autres gentillesses à l’égard du dessinateur, on a pu voir passer en déroulant, toujours trop rapide pour être saisi autrement que par voie subliminale, des messages aussi sympathiques que : «Honte à Mix & Remix.» «Dessins de bas étage.» «Grossier personnage à l’humour qui ne fait que salir une émission de qualité.» «Supprimez les commentaires de votre dessinateur plus souvent imbéciles et vulgaires qu’humoristiques.» «Franchement inacceptable.», etc.

Bien trop politiquement corrects ces SMS dument sélectionnés pour passer à l’antenne, Mix méritait un châtiment bien pire, celui d’être obligé de croquer Doris une fois par jour pendant son année présidentielle, on ne dira ni où ni comment.

Et finalement tous ces braves gens ont raison sur un point : depuis l’avènement glorieux de la RTS, il faut remettre de l’ordre dans la maison. On va donc exiger, sous le contrôle de Edith, pardon Héveline Widmer-Schlumpf, la mise en place d’une réglementation sur le permis de regarder la RTS.

Chaque ponctionné Billag recevra une convocation pour passer un test général de connerie ambiante. A condition de le réussir, il sera doté d’un tout nouveau permis à points qui lui permettra de regarder un certain nombre d’heures de RTS. Une fois ce nombre atteint, il devra obligatoirement passer son tour pour que son voisin, lui aussi titulaire du certificat de connerie ambiante puisse s’y lancer.

Et ainsi de suite de mois en mois. La connerie ambiante devrait donc s’affiner et devenir encore plus généralisée, signe de l’intelligence des peuples du 21e siècle et du redoutable effet des pédagogies modernes en Romandie.

Quant à lui, le SMS critique deviendra obligatoire pour chaque téléspectateur : plus question de mollesse, il faudra que ça gicle. Et faute de SMS critique admis par la RTS, le signal sera coupé.

Il faut décidément revoir le concept de liberté dans cette petite Suisse frileuse et l’adapter aux us et coutumes ambiants. Et il faut aussi que la RTS veille à maintenir bien au ras de pâquerettes fanées les émission télévisées, pour que le chaland puisse les suivre en toute tranquillité. Pas de cheveu qui dépasse, bordel de merde.

Merci encore Esther, pour ce grand moment de démocratie directe et qu’Infrarouge demeure longtemps aussi médiocre qu’actuellement, un symbole quasi ethnologique de l’esprit suisse.

PS : pour les tristes et les affligés, le blog de Mix et Remix c’est ici

Tags: , , , , ,

Catégorie: A la Une, Médias

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Nous avons ce que nous méritons. Sans couilles et en baissant les frocs pour ne pas changer, comme d’habitude, nos bonus vont pleuvoir encore pour des escrocs, bien de chez nous. Bel exemple pour rétablir une confiance tant décriée. Je sacarsme de tant d’imbécilités. Doris, fille au pair, figure de boniche étonnée, brave fille, telle est son image pour nos amis français voisins et pour les autres, une amatrice qui ne fait pas honneur aux féministes. Mais n’est-ce pas aussi la fin de cette race ringarde des années 70? Love, peance and freedom, it’s over, remettez vos culottes, mesdames et laissez les mecs vivrent comme des mecs.

Laisser un commentaire