Ainsi donc le concombre ne tue plus

Après avoir déconné à plein tube sur le concombre d’Andalousie, experts, chercheurs, toubibs et autres diafoirus d’opérette en sont réduits aux conjectures les plus folles.

Sauf que cette gentille bande de farfelus dangereux qui ne savent pas tenir leur langue feraient mieux de la tourner sept fois avant d’annoncer qu’ils ont traqué le responsable de l’empoisonnement qui sévit actuellement en Allemagne.

Après en avoir lu et entendu un certain nombre depuis deux jours, on ne peut malheureusement tirer que deux conclusions : tous les nutritionnistes ne servent à rien et les bactéries qui sont devenues aussi résistantes et voraces semblent se battre contre les antibiotiques prescrits , entre autres, abusivement et aveuglément , par ces mêmes toubibs.

Ce n’est donc pas le fumier espagnol qui tue, mais la connerie croissante du monde médical, dont le seul intérêt est de rouler pour son dernier livre et de faire accroire que son intervention est salutaire.

Gardez-vous des toubibs, ils ne savent pas ce qu’ils font. Et ils se battent entre eux pour … ne pas avoir raison.

Et pendant ce temps, croquez du concombre allégrement, avec la peau en plus.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire