Avenir Suisse a 40 ans de retard

10 février 2010 | par | Pas de commentaire Plus loin

Le brave Thomas Held esquisse une « idée » dans le Temps de ce jour : prévoir une élection du gouvernement dans une forme de scrutin de liste et sur la base d’un programme minimum sur lequel les élus s’engageraient, au lieu de faire le café chacun dans leur cuisine.

Il est encore jeune et a la mémoire courte, le spécialiste : il y a quarante ans que l’on réclame en vain ce modeste changement, mais en passant pour des hurlus. Des hurlus convaincus à l’époque par leur professeur,  Jean-François Aubert.

Il est trop tard maintenant pour ce genre de réformette : l’initiative UDC sur l’élection du Conseil fédéral par le peuple qui plaît aussi à gauche a toutes ses chances face au vide laissé par les pseudo élites et Avenir Suisse en particulier, qui n’est qu’un think-tank en papier vide et aussi nul que le gouvernement actuel.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire