BCU : culture à domicile?

4 octobre 2011 | par | 2 commentaires Plus loin

La BCU inaugure ces temps son service de livraison domicile pour les vieux.

C’est bien.

Sauf que ce service ne dépassera pas les limites du grand Lausanne.

Pourtant l’institution est cantonale et financée par tous les contribuables vaudois.

Doit-on comprendre entre les lignes que les bouseux du Nord Vaudois n’ont pas à se cultiver, car c’est peine perdue ?

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Myriam von Arx dit :

    La prestation Portage de livraison à domicile fait mieux que concerner uniquement les seniors puisqu’elle permet à toute personne ayant des difficultés à se déplacer de bénéficier de nos collections, sans critère d’âge en dehors de celui des 14 ans minimum requis pour s’inscrire. Notre site internet http://www.bcu-lausanne.ch et celui du MdA Vaud http://www.mda-vaud.ch vous donnent des détails plus précis sur notre prestation Portage.
    En ce qui concerne la zone géographique, notre communiqué de presse n’excluait pas du tout que la prestation s’étende au-delà du grand Lausanne si le succès est au rendez-vous et si le réseau de bénévoles que gère le Mouvement des aînés Vaud le permet. Par ailleurs, d’autres bibliothèques en dehors de Lausanne offrent des prestations similaires.

    • Qu’un communiqué de presse « ne l’exclue pas » ne veut pas encore dire que ce service peut exister hors des frontières du grand Lausanne. Quant aux autres bibliothèques décentralisées, elles ne possèdent pas le quart du début des trésors de la BCU. Or ces trésors sont précisément payés par tous les Vaudois …

Laisser un commentaire