BNS : complètement à l’envers du bon sens

22 juillet 2010 | par | Pas de commentaire Plus loin

Les cadres de la BNS ont changé. La politique monétaire stupide non.

Perdre 14 milliards de francs en six mois sur l’euro est facile. Il suffisait d’en acheter des wagons. Mais en acheter des wagons comme l’a fait la BNS ne servait et ne sert à rien. Au contraire même.

Encore une connerie grotesque que va devoir payer le contribuable. La Suisse n’a pas les moyens de lutter contre la hausse de son franc refuge. Surtout pas à crédit. Les braves technocrates en sont restés à des méthodes surannées datant des années 1950.

Malgré la démonstration flagrante de leur inefficacité.

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire