Bonus : Leuthard fâchée, et …

Le discours politique en Suisse peine à convaincre, comme ailleurs. C’est la raison pour laquelle les ministres ne communiquent vraiment sur leurs états d’âme que le weekend, mais à travers les médias si possible zurichois et si possible bien intentionnés à leur égard : une sorte de retour à la propagande du plus mauvais goût.

Surtout quand c’est pour faire semblant de s’offusquer publiquement des bonus UBS, sans toutefois faire un seul petit pas pour tenter d’enrayer le phénomème.

C’est ça les partis bourgeois et singulièrement le PDC: honnir publiquement ce qu’au fond de soi on admire et on aime. Pendant ce temps, en face, on distribue bonus et actions gratuites et la population crève la dalle.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire