Bourse: milliards évaporés? pas pour tout le monde

10 août 2011 | par | 2 commentaires Plus loin

Le plumitif standard est singulièrement pauvre d’esprit.

Pour lui, quand la bourse perd de sa superbe, et c’est plutôt le cas ces jours, les « milliards partent en fumée ».

Raisonnement simplet et raccourci saisissant.

 

Par exemple ici:


Si les distingués rédacteurs de ce genre de conneries voulaient bien se donner la peine de réfléchir, ils constateraient que la bourse est assimilable à un jeu à somme nulle: en d’autres termes, le franc que Monsieur X perd, il le perd pour avoir vendu à Monsieur Y, qui lui a fait une bonne affaire, du moins sur le moment.

Il n’existe pas de perte de valeur sui generis et sans contrepartie, à la bourse du moins.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Philomeno dit :

    La bourse n’est pas un jeu à somme nulle. Sur chaque ordre exécuté il y a des frais de courtage, de transaction et autres taxes (droit de timbre).

    • kalvin dit :

      Certes, mais on parle ici d’économie et non d’épicerie …
      En plus les frais et taxes n’entrent pas dans la détermination du cours proprement dit.

Laisser un commentaire