2-0 pour Ecône, après prolongations

Il semble que les sémillants intégristes catholiques purs et durs de la Fraternité (qu’ils disent ) d’Ecône (feu le fameux Don Marcel Lefebvre) aient enfin reçu, sans aucune bulle, une bénédiction du « novateur » Benoît le 16e.

Ils penseront et feront désormais ce qu’ils veulent y compris cracher, non sur les tombes, mais sur les principes liturgiques développés par le dernier concile, plus rien ni personne ne les excommuniera. Dommage, car on adorait ici  depuis des lustres de schisme, pouvoir étudier la casuistique du droit canon, c’est tellement plus drôle que l’autre.

Allez à reculons, frères, mais allez-y clairement. Les voies du seigneur sont insondables …

Tags: , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire