BCL: visites ventouses

Il se trouve que sur ce blog on a souvent parlé de titrisation. On a même expliqué ce que c’était techniquement.

Dans ce cadre nous sommes "très heureux"  ( et quand même un peu surpris) de vous annoncer la visite fréquente et assidue de la BCL, Banque Centrale de Luxembourg, la dernière fois ce lundi 19 mai 2008 à 15 h 38. Son serveur porte même le doux nom de "sirani" (entre nous, ne le répétez pas), allez savoir pourquoi …

Visite qui n’était pas que de courtoisie si l’on en juge par "l’étude approfondie qui a été faite de ce billet" …. si on envoie la facture au siège social par mail, ça suffit ?

PS: en fait, ce petit mot est simplement là pour signaler à certains autres spécialistes de la ventouse que ce blog organise un concours permanent et décernera "la ventouse de plastique 2008" au meilleur d’entre eux, de façon évidemment non anonyme et quand ça lui plaira selon un règlement non publié et parfaitement discrétionnaire, voire même arbitraire.
 

Tags: , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Zibung dit :

    Bonjour.

    Je ne comprends pas le sens de ce billet. Il ne s’agit pas de citation piratée sans mention de source, non? Si on est bloggeur, on est content d’être lu assiduement, régulièrement,même du Luxembourg et même par des professionnels du métier…
    Ce pourrait même être une forme d’hommage.

    Ou alors quelque-chose m’a échappé, ce qui arrive si souvent!

    Cordialement

    Ph Zibung

  2. kalvin dit :

    Mais bonjour Philippe,

    Je précise: ce billet se voulait légèrement ironique. En effet ce billet a été téléchargé et réutilisé sans mention quelconque de la source, comme d’autres billets de ce blog réutilisés à des fins commerciales sans vergogne qui par une grande étude d’avocats de Genève qui par une société de protection juridique suisse bien connue sans aucune mention même de son origine. Et ce genre de procédés a le don de m’énerver. D’où ma question sur l’envoi de la note d’honoraires à quelle adresse… j’ai truffé mes billets d’ un petit système qui me permet de savoir qui les réutilise, quand et combien de fois, et ça surprend !

Laisser un commentaire