Bonus excessifs et taux LPP …

22 octobre 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin

Berne nous a habitués à des décisions pour le moins erratiques, surtout quand elles sont dictées par le flair redoutable du Nez président et de la Schlumpfette et qu’elles sont censées être politiques.

Voici donc nos deux comiques qui franchement n’ont pas peur du ridicule : en trouvant finalement que ces fameux bonus bancaires sont inacceptables et méritent donc une correction législative, ils nous font simultanément passer le taux de rendement minimum LPP à deux pour-cents dès 2009. Autant dire à rien voire moins que rien en période d’inflation notamment.

«L’abaissement peut être qualifié d’incontournable vu la situation sur les marchés financiers», nous raconte en voulant se justifier le Conseil fédéral.

Il est en tous cas une chose qui ne cesse d’être incontournable de sa part: la façon d’empapaouter le peuple à semaines et journées faites.

A se demander si la LPP a encore un sens et si tout ne va pas filer définitivement dans le soutien irréfléchi de UBS-BNS Cayman, ce géant en gestation  de l’imbécillité politique, économique et financière.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire