Borer, UBS et Conseil fédéral

25 février 2009 | par | Pas de commentaire Plus loin

Voici que le « spectaculaire Borer » sort du bois, comme s’il faisait un signe avec les oreilles pour que la task force future sur le secret bancaire s’intéresse à lui.

On remarquera que malgré sa verve habituelle, il se garde bien de critiquer Merz … alors que ce dernier a fait n’importe quoi ou … rien du tout selon les angles de vue.

borer_250_ddp_250

Borer va sans doute proposer que quelques Suisses aux bras noueux accompagnés de pom-pom girls appenzelloises aillent danser le picoulet sous les fenêtres du fisc américain, histoire de les distraire lorsqu’ils éplucheront les volumineux renseignements transmis par l’UBS. On prévoit aussi une bataille de hornuss en démonstration.

A l’heure à laquelle ce petit billet est rédigé, on ne sait pas encore si Shawn Fielding sa pétulante  épouse célèbre pour ses frasques mondaines sera aussi de la partie et sortira de sa tanière zurichoise. Nul doute cependant qu’avec ce genre d’argumentaire la Suisse va encore faire rigoler du monde.

On relève en effet la profondeur de l’analyse de ce « spécialiste » qu’est Borer : la Suisse dit-il se serait endormie, « il faut réveiller le Conseil fédéral car nous perdons 3 à zéro un quart d’heure avant la fin du match ... ».

Avec l’équipe de Suisse actuelle, aucune chance de remonter au score, Thomas, tu rêves éveillé. Comme un consultant …

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire