Carnet jaune et … jeunes

11 août 2008 | par | 2 commentaires Plus loin

Dans quelques témoigages recueillis par le Temps au sujet du fameux carnet jaune préhistorique de la Poste helvétique, il y a vraiment du pathétique.

« Se promener avec sa comptabilité dans sa poche », « il n’y a rien de mieux, » « des véritables tranches de vie (  je les garde des années, mon écriture change) », « une façon de voyager… avec les récépissés » etc. bref une série de motifs étranges et préoccupants.

On se serait en effet attendu à ce que ces adorateurs du papier, du danger de se promener avec des espèces et des queues interminables aux offices soient toutes et tous âgés, ou du moins plus que mûrs. Et bien non, la réalité est toute autre : les jeunes aiment aussi le carnet jaune.

Indicateur d’une étrange façon de concevoir certains aspects de la vie, en déconnection totale avec les facilités de la technique moderne. En mâchouillant un chewing-gum, on fait la queue avec un téléphone mobile futuriste rivé à l’oreille gauche qui permet même de regarder la TV, on a le PodTruc branché dans l’autre oreille, celle près du piercing, le fond de pantalon à hauteur des talons, mais on tient mordicus à son carnet jaune.

A se demander si le conformisme et l’absence de créativité ou de sens de l’efficacité font partie intégrante et profonde de la culture enseignée et prodiguée aux jeunes Helvètes : faire comme le voisin fait depuis des lustres, ne pas dépasser la ligne, rester bien rangé, surtout ne pas avoir un poil qui dépasse du rang, se confondre dans la masse, ne jamais se distinguer, penser le moins possible, bref … un idéal quasi chinois.

Qui parlait de liberté, d’esprit d’entreprendre et d’impérative nécessité de s’adapter aux nouvelles techniques dans une société moderne ?

Tags: , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. LeCrapaud dit :

    La source de ce décalage ipod/carnet jaune ne viendrait-elle pas de la méfiance générale envers les ordinateurs? Les gens (jeunes comme vieux) ne maîtrisent pas très bien cet outil et n’en entendent parler uniquement en mal par les médias (virus, phishing).
    Même si les payement online sont beaucoup plus simple à faire, beaucoup de gens les considèrent plus compliqués et moins sur. Il y a une éducation à faire au niveau de l’informatique. Mais je n’ai aucune idée comment…

  2. kalvin dit :

    @ Crapaud
    En effet, cette peur ou méfiance est peut-être la source du « mal ». A part ça, merci pour les billets sur CrapaudeGamin que je me suis empressé de mettre dans mes liens. J’attends avec impatience la suite sur la physique …

Laisser un commentaire