CFB : la grêle après la vendange

C’est seulement maintenant (à la vitesse confédérale donc) que la CFB s’inquiète la moindre des rémunérations immorales et indécentes versées par les banques, notamment les grandes banques en perte.

Et que fait-elle ? demander auxx banques de présenter dorénavant les plans de rémunération à l’avance "pour voir s’ils contiennent des excès ou peuvent nuire à l’entreprise" ….. ahahahaha l’éclat de rire.

Si ça ne joue pas, ils font quoi ? et comment jugent-ils de l’inadéquation d’un plan de rémunération ? mystère de banquier, DA Ospel Code en somme.

Pour le reste, ils ont été surpris les pauvres chéris de voir à quelle vitesse les fonds propres disparaissent et vont exiger de nouveaux ratios …. on croit rêver.

Et la CFB veut qu’on la prenne au sérieux ? Eugen Haltiner a beau avoir une belle cravate et un air pincé, on n’est pas prêt de finir de se marrer avec les inventions de ces brasseurs d’air.

Tags: , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire