CFF et Euro : football oui, courses d’école non

On rappelle que les CFF sont une régie avec une mission très claire de service public. Cette mission n’a pas empêché la régie de faire savoir de façon autoritaire et péremptoire aux intéressés que toute course d’école en juin pendant le fameux Euro ne serait pas transportée. Circulez sans discuter, il n’y aura pas d’exception.

En revanche, les Bleus et leur chef suprême Domenech avec leurs mollets sensibles bénéficieront de trois voitures spéciales avec une voiture pour la détente de leur esprit embrumé, une pour le massage de leur cervelet nécessiteux et enfin une dernière pour permettre à leur estomac de ne pas trop crier famine.

Et le plus "amusant" c’est qu’il a suffi aux Bleus de demander ce petit plus pour que les CFF s’exécutent en grande pompe, la main sur la couture du pantalon et la caisse enregistreuse grande ouverte. Kuhn n’a même pas osé demander, lui …

Il vaut mieux être riche et footballeur à l’étranger qu’élève de parent payant des impôts et des abonnements de train en Suisse pendant l’Euro.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. christophe dit :

    Sans défendre la position des CFF en ce qui concerne le refus de prendre des courses d’école pendant le machin2008, il faut quand même préciser que les CFF ne sont plus une régie, mais une entreprise régie par une loi spéciale.

    La mission de service public n’est pas si claire qu’elle l’était par le passé. C’est encore correct dans les secteur où elle est subventionnée (infrastructure et trafic régional de voyageurs, ce dernier étant commandé et co-financé par la Confédération et les cantons), mais pas en ce qui concerne le trafic longue distance.

    Maintenant en ce qui concerne la question d’un train spécial pour les bleux à mettre en relation avec une course d’école, aucune course d’école ne peut-être en mesure de payer pour un train spécial, ce que peut se permettre une fédération nationale de football. Sur les trains ordinaires ainsi que les trains rajoutés, compte tenu de l’important dispositif mis en place par les CFF pour couvrir l’événement, je peux d’une certaine manière comprendre qu’il ne leur est pas possible de prendre de réservations pour des groupes.

    Mais il n’y a pas qu’au niveau des train que le machin2008 met en lumière un bon nombre d’irrégularités.

    Par exemple, pourquoi si l’UEFA s’attend à faire 1.1 Mrd CHF de bénéfice, 180 Mio CHF seront-ils versés par les pouvoirs publics?

    Pourquoi les services de sécurités doivent-ils sacrifier leurs vacances etc… et ceci simplement sur le compte de la sécurité générale sans que l’UEFA ne doivent payer pour l’augmentation nécessaire des forces policières?

    Pourquoi tolérera-t-on certaine maifestation de joie bruyante à des heures où la tranquilité nocturne doit être respectée?

    et ils y a encore beaucoup d’autres endroits où l’on se rend compte que pour le dieu-foot on est prêt à se mettre à genoux et se prostituer…

  2. kalvin dit :

    @ Christophe
    Merci pour les précisions. Je parle de régie pour simplifier. Je suis d’accord aussi que ce grand bastringue rapporte des sommes colossales à l’UEFA mais coûte bonbon au contribuable helvète.

Laisser un commentaire