Courrier des lecteurs terrifiant

25 juillet 2008 | par | 4 commentaires Plus loin

D’accord le Matin n’a pas l’habitude de donner dans la tendresse et dans la délicatesse. Sans doute pour plaire à un lectorat qui aime ça. Mais le parcours du courrier de lecteurs au sujet d’un article concernant le détenu ayant tenu la police en haleine sur le toit des EPO est tout simplement terrifiant.

Ces lecteurs oublient tous l’essentiel, qui d’ailleurs fait partie de la droite ligne du credo UDC : l’internement en milieu fermé voire très fermé et de durée indéterminée pour raisons psychiatriques.

Cette forme de réclusion sociale et de mort civile est totalement inacceptable quand elle est comme aujourd’hui laissée dans les mains conjointes pour ne pas dire jointes des gourous des services pénitentaires et des psy de tous poils.

Tags: , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (4)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Ce qui m’étonne, c’est que ce garçon soit encore vivant, n’ayant connu de la vie que l’enfer des hommes. Il faut un courage hors norme pour survivre à l’horreur, horreur d’un psychiatre raciste, d’un avocat irresponsable, d’un directeur de prison incapable et d’une justice criminelle. En dernier un public pervers. Un programme UDC avec des Perrin, Levrat, Mörgeli, Freysinger, etc., une certaine Suisse que j’abomine.

  2. kalvin dit :

    @ George
    En effet, ce genre de détention style goulag du plus mauvais effet est parfaitement arbitraire pour des délits finalement pas aussi irrémédiables que ceci et compte tenu aussi de l’âge auquel ils ont dû être commis.

  3. L’affaire Khadafi m’interroge. Sommes-nous dans un cas d’abus de pouvoir, de corruption, de conspiration féministe, d’arbitraire, de dérives de quelques élus frustrés, de rambos en manque de répression, de simple jalousie ? L’arrogance des commentateurs est aussi faux-cul que l’honnorabilité de nos grandes banques, qui des fonds juifs aux subprimes prétendent être plus blancs que la chèvre du gentil Seguin.

  4. tirak dit :

    Ce qui fait peur c’est que cela peut arriver à n’importe quel détenu. Je trouve courageux celui qui a transmis les bandes sans lui ou elle, ce cas aurait été oublié comme l’affaire Légeret, il était un parfait coupable plus de famille, plus de soutien alors oublié de tous ! Heureusement des amis se sont levés et crient au côté de l’avocat Assaël à l’erreur judiciaire en direct ! Sinon que serait-il devenu François Légeret, un oublié de plus que le monde carcéral aurait aussi poussé à bout, lui il ne monte pas encore sur le toit de Bochuz il écrit ses lettres ! C’est le moment que le conseil fédéral vienne peut-être voir ce qui se passe dans la justice vaudoise, avant que d’autres prisonniers passent à l’action à force de ne pas être entendu, Skander Vogt n’a-t-il pas été considéré comme homme dangereux car il demandait une 2ème analyse psychiatrique qui lui a été refusée ???? Je m’inquiète de l’avenir de notre canton dans de telles circonstances ce serait peut-être lourd si nous nous approchions de chaque dossier de prisonniers !

Laisser un commentaire