Crise : grand prix de la connerie (petite collection)

16 octobre 2008 | par | 1 commentaire Plus loin

Grand  prix du jour à l’inénarrable Beat Kappeler dans le Temps du 16 octobre 2008  :

« Les banques devraient pouvoir choisir de contracter, ou non, une assurance pour bénéficier d’une telle garantie. On devrait aussi mener une propagande éhontée pour le système bancaire suisse, qui a été capable de se restructurer seul, sans l’Etat. Voilà un avantage qui va nous amener beaucoup d’argent, sans avoir à se prévaloir du secret bancaire. La Suisse a gagné incroyablement en stature par cette non-intervention. Je ne comprends pas les politiciens qui critiquent cela. Pourquoi appeler les pompiers lorsqu’il n’y a pas d’incendie? Ils sont fous!« 

Ben voyons …

(à suivre)

Tags: ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. quinquajailair dit :

    Wow! C n1porte quoi. J’ai l’impression que votre « petite collection » va continuer à s’étoffer…

Laisser un commentaire