Evangile selon Hans-Rudolf

evangile de Merz, volume 1Il faut avoir confiance ….. dit-il dans son message du 1er janvier.

Avec ses façons habituelles de faire des cachoteries au profit des plus gras et des plus riches, nul doute que son appel doit être compris comme « braves Suisses comptez sur vous mêmes ».

Quant à sa soudaine reconversion en père Theresa du Conseil fédéral, elle vaut quand même son pesant d’actions UBS : «je veillerai surtout à promouvoir la solidarité avec celles et ceux qui, victimes innocentes, se retrouvent dans le besoin».

Doit-on comprendre à demi-mots que de nouveaux sauvetages bancaires sont à prévoir ? ou ne sont-ce pas les « bons » pauvres, les bonnes « victimes innocentes » ? maintenant que Schmid est parti, nos deux gugusses radicaux devraient remporter la palme de la condescendance gratuite avec ce genre de déclarations.

En attendant évidemment que le dernier arrivé se mette à parler, ce qui risque de pimenter rapidement le ronron confédéral des « premiers de classe ».

Tags: , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire