Flics genevois en colère

flicge.jpg

Si l'on en juge par sa mine, ce spécimen a bien l'air qui sied à sa profession, mais il n'a pas vraiment l'air fatigué. L'oeil est clair comme celui d'un molosse du Nord style Husky. C'est vrai qu'il n'a pas encore atteint l'âge de la retraite actuel (52 ans).

 

Il y a au moins deux choses positives dans cette attitude: pendant qu'ils ont le temps de s'occuper de ça, les flics genevois ficheront la paix à l'administré, puisque le reste du temps ils "récupèrent" leurs nombreuses heures supplémentaires occupées à bayer et la deuxième non moins importante : elle démontre à l'envi que seuls leurs privilèges les intéressent et non pas la préservation du bien commun, qui devrait pourtant être leur premier moteur.

Ce doit être le résultat tangible des fameux cours d'éthique écourtés…
 
© photo Christian Bonzon Le Matin

Tags: , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire