Kadhafi, le « pompier » poussif

3 février 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin
Il semble que l'illustrissime guide suprême soit meilleur dans le rôle du pyromane que dans celui du pompier. Il vient de démontrer au Tchad que son influence était sectorielle, dirons-nous, et que finalement cet embrasement qui a repris ne le dérange pas trop. En effet, il avait affirmé hier que Mahamat Nouri, l'un des trois chefs de l'alliance rebelle, acceptait cette trêve. Le général Nouri "a dit d'accord, mais à condition que les deux autres chefs de l'alliance (Timan Erdimi et Abdelwahid Aboud Makaye) acceptent aussi", a nuancé ensuite Abderaman Koulamallah, le bras gauche de Mouammar resté fumer sous sa tente.

Tags: , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire