L’eau potable pollue les STEP du Valais

15 juillet 2008 | par | 2 commentaires Plus loin

Félicitations aux services « compétents » du canton du Valais. Ils ont réussi le tour de force de faire construire et financer par le joyeux contribuable pas moins de 68 stations d’épuration des eaux dans le seul canton montagnard, stations qui ne cessent de tourner à moitié à vide car il y a trop d’eau propre en Valais.

Les capacités de traitement des STEP valaisannes sont de 1.6 million d’habitants
. Même en pleine saison, ça fait un peu beaucoup pour le Valais, mais il doit y avoir bien du monde qui s’est rempli les poches au passage et qui continue de le faire en surveillant nuit et jour des installations inutiles.

Pourquoi faire simple quand on peut faire juteux …

PS: on ne savait pas que le pinot était aussi diurétique…

Tags: , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Sugus dit :

    Il me semble que tu mélanges plusieurs choses. Possible qu’il y ait surcapacité, mais si c’est avéré c’est un problème en soi. Il ne me semble pas que cela ait un rapport avec cette question d’eau propre. Il s’agit plutôt d’une série de disfonctionnements qui font que l’eau propre trouve le chemin des STEP et complique le travail :
    « les drainages, le trop-plein de fontaines publiques et de bisses, l’arrosage, les systèmes de refroidissement ou encore la montée de la nappe phréatique favorisent l’infiltration de ce liquide parasite dans les collecteurs d’eaux usées. Certaines infrastructures arrivent en fin de cycle et ne présentent plus l’étanchéité voulue. »

    http://www.lenouvelliste.ch/fr/news/valais/l-eau-propre-pollue-les-step_9-95630

    Dans une région touristique il est aussi normal que les infrastructures correspondent à la pleine saison… et soient surdimensionnées en basse saison. Le régime des eaux valaisan doit aussi être assez capricieux! Préférable que les STEP du fond de la vallée ne débordent pas à la moindre crue pour envahir les cultures de fraises hein 😉

  2. kalvin dit :

    @ Sugus
    Merci pour les précisions.
    Je ne suis comme tu le dis et le vois pas un spécialiste. Ce qui me scie est simplement le nombre de STEP en Valais (68), et leur capacité totale qui en gros est suffisante pour deux fois la population du canton de Vaud en période de canicule et de soif intarissable…
    PS: quand j’étais môme, la fraise était mon fruit préféré …

Laisser un commentaire