Les sondages SSR à deux balles

9 février 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin
LA SSR SRG PAS D'IDEE SUISSE nous gratifie ces jours de ses sondages sur les probables résultats des votations du 24 février. Si l'initiative de ce cher Franz semble mal partie, malgré l'inutilité et le coût complètement sans mesure avec l'utilité de nos FA-18 pétaradants, la réforme de l'imposition des entreprises est paraît-il d'ores et déjà acceptée …. à en croire les commentaires que l'on entend sur les ondes de la RSR1.
 
Il sont payés par qui nos sondeurs officiels ? et sur la base de quelle science font-ils de telles projections ? en effet, quand on descend dans les chiffres eux-mêmes, on constate que pour l'instant il semble que sur le plan suisse, 46 % des suisses voteraient pour, 31 % contre mais que sur l'ensemble du pays, il subsisterait encore 23 % d'indécis.
 
46 moins 31, ça fait 15 en arithmétique ancienne avant la réforme scolaire vaudoise. 23 moins 15 ça fait encore huit, donc il y a du votant excédentaire, non ? quant à la possible participation personne ne dit mot, et si l'on ajoute que le taux d'erreur de ce genre de supputation est de 3 à 5 %, il y a franchement de la désinformation dans l'air.
 

Personne aujourd'hui, sur la base de ces chiffres ne peut rassurer le bon Hans Rudolf, qui lui d'ailleurs s'en est rendu compte puisqu'il a même traversé la Sarine pour venir prêcher la bonne parole. Quand Merz se bouge, c'est plus intéressant que les sondages SSR.

  

Il faut donc continuer à militer pour le NON, car cette réforme n'est qu'un cadeau supplémentaire aux gros actionnaires un peu à la mode Sarkozy et son bouclier fiscal de village gaulois.

Tags: , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire