Marc Roger, ça pétouille

5 octobre 2007 | par | 2 commentaires Plus loin
Non mais il commence à devenir totalement ahurissant de voir les autorités suisses incapables de récupérer pour l’instant le fameux ex-président. Ce n’est sans doute pas un terroriste, mais quand on compare le traitement de luxe qui lui est réservé à celui, notamment médical, proposé aux pensionnaires de Champ-Dollon souvent à la couleur de peau foncée qui même atteints d’affections graves sont toujours considérés comme véhiculables en wagons à bestiaux et incarcérables, malgré l’avis des médecins traitants, mais avec la bénédiction du service médical de la prison, c’est plus qu’inquiétant et bien sûr très inéquitable.

Tags: , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. avocette dit :

    Pourquoi la Rega ne peut pas aller le récupérer en qualité de malade (avec toutes les phobies qu’il a, il mériterait certes un traitement ad hoc) et le rapatriement est urgent; donc toutes les conditions sont réunies pour le ramener dans un pays où l’on ne veut que son bien (être !)

  2. kalvin dit :

    Dans leur trousse, les médecins volants de la REGA ont de très grandes seringues sympathiques anesthésiantes pour tirer sur les lions fugueurs …. compte tenu du volume du personnage une demi-dose devrait suffire pour le shooter le temps nécessaire à son transfert. Il ne verrait que des juges d’instruction roses et gentils pendant une heure et demie.

Laisser un commentaire