Mendiants genevois : l’ombre du Z !

On n'est jamais mieux servi que par soi-même. Un procureur en place et en campagne pour le rester avait donné des directives aux pandores pour qu'ils confisquent l'argent des mendiants. Sans beaucoup d'effet si l'on en croit la TdG , en tous cas depuis deux mois.

S'avisant soudain que la campagne touchait à sa fin et qu'il fallait donc raviver un peu l'électeur de base, le même procureur, subtil et fin juriste, a sans doute dû estimer que les bases légales permettant cette confiscation ne devaient pas être bien solides.. et c'est ainsi qu'il a pondu lui-même des Directives aux forces de l'ordre sous la forme d’un règlement d’application de la loi pénale que la  directrice de la police, Monica Bonfanti a mises en vigueur hier.

A Genève, quand la loi est lacunaire ou inapplicable, c'est celui qui est chargé de la faire appliquer qui la complète à sa guise…. et vive la séparation des pouvoirs. Les distingués membres du législatif apprécieront.

Tags: , , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire