« Mon » dieu préservez-nous des mitres

27 février 2008 | par | Pas de commentaire Plus loin

"Déplacer discrètement les pédophiles de leur poste, recourir à quelques mesures et les réinsérer dans la pastorale" était faux, reconnaît la Conférence des évêques suisses (CES). A l'issue de son assemblée ordinaire, elle a dit le regretter.

Franchement nos porteurs de mitres se foutent du monde. D'abord, avec un QI standard, ils auraient pu faire autrement, or ils ont un QI plus que standard. C'est donc délibérément qu'ils ont traité la pédophilie ecclésiale avec dédain et complicité.
 

Ces fichus élus devraient se dépêcher de démissionner au lieu de demander pardon et de prétendre qu'ils ont mal apprécié la situation. Ils ne sont pas crédibles, mais ils ont une caisse de retraite …. L'erreur est humaine certes, elle n'est toutefois pas admissible en ce domaine de la part des faiseurs de morale et leur défense est sinistrement séculière.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire