Nicolas se pique

28 novembre 2008 | par | 1 commentaire Plus loin

Amusante conception que celle du monarque français et de ses vassaux de justice qui ont estimé que sa poupée vaudou était acceptable, mais que le fait de la piquer ou même d’inciter à la piquer est un crime de lèse-majesté.

D’où le nouveau bandeau tricolore que devra porter la poupée mettant en garde le consommateur un peu allumé contre toute envie de lui jeter un sort.

Chatouilleux l’excité.

Ou alors peu adepte de l’acupuncture. Mais perçant monarque quand même.

Tags: , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Bonjour,

    Personnellement, je n’aimerais pas beaucoup qu’une poupée à mon effigie circule dans le commerce et qu’on suggère de la piquer. Non que je sois superstitieux (parce que ça porte malheur…) mais je trouve cela malsain.

Laisser un commentaire