OPEP: par ici la bonne soupe

On apprend sans aucune surprise que l'OPEP reste ferme sur les prix du brut .. ben pourquoi ils se gêneraient ces émirs barbus riches à milliards. On devrait leur faire le même genre de chantage lorsqu'ils veulent acheter des usines nucléaires ou d'autres biens d'équipement: on reste ferme sur les prix et sur le respect des droits de l'homme.
 
Mais voilà, à nouveau ici on rampe, car la vertu du chiffres d'affaires dépasse celle de la marge bien calculée et de la réponse du berger à la bergère enturbannée. Et au final, il n'y a pas qu'eux qui se goinfrent, les compagnies pétrolières européennes et américaines le font en même temps ….. vive la vertu.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. anigel dit :

    Je ne suis pas du tout d’accord avec cette vision des choses !

    Certes les émirats disposent d’une richesse (le pétrole), et certes cette richesse se négocie actuellement très cher. Mais il ne faut pas oublier le pourquoi du comment : ce sont les spéculations des fonds d’investissements qui glonflent artificiellement les tarifs depuis le début de la crise des subprimes. En période difficile ces fonds reviennent systématiquement sur les valeurs-refuges dont on sait qu’elles constituent invariablement une source de recette : quoi qu’il arrive on continue à faire le plein, et à se chauffer au fioul.

    La marge des émirats reste marginale en regard de celle des fonds d’investissements gérés par les banques qui ont fait n’importe quoi pendant trop longtemps. Aujourd’hui au lieu d’assumer, elles se retournent simplement contre ceux qui peuvent le mieux les sortir de leurs ennuis : les consommateurs.

  2. kalvin dit :

    Je ne partage pas ce point de vue, la demande réelle de pétrole a considérablement augmenté ces dernières années avec de nouveaux consommateurs gourmands comme la Chine et l’Inde, il y a un vrai rapport de demande supérieure à une offre artificiellement maintenue basse par les pays producteurs, plus évidemment toutes les manipulations spéculatives.

Laisser un commentaire