Pellisson, va !

Fulvio Pelli VEUT rester aux commandes des radicaux jusqu’en 2011. Avec lui au moins on est sûr qu’ils ne vont rien gagner ni proposer quoi que ce soit de neuf et d’attrayant, car l’auguste a une idée des plus modestes de sa personne : « Il y a au sein du PRD des gens qui me considèrent comme une faute, mais ils n’ont pour l’instant pas d’alternative« .

A l’extérieur aussi.

Il n’y a qu’au cimetère des radicaux que reposent les alternatives.

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire