Petit Daniel, le paléo-politique

25 juin 2008 | par Plus loin

Le petit Daniel veut s’offrir une nouvelle activité: la syndicature de Nyon. Il a réussi à séduire une gauche nyonnaise bien empruntée et en mal de candidats valables, car il est dit que l’intéressé est connu voire pour certains charismatique, même. Bof. Faudrait quand même pas prendre des vessies pour des lanternes.

Entrer ainsi en religion politiquement à son âge (sans avoir jamais goûté à ce genre de plats) ressemble à un acte de foi de quelqu’un qui risque de vite déchanter. C’est plus facile de faire marcher des gentils volontaires un peu benêts en leur offrant un billet, une semaine de musique et d’odeurs de schüblig ainsi qu’une jolie casquette que d’avoir un programme politique intelligible.

Or de ce côté-là, le moins qu’on puisse dire c’est que ça ressemble à de la trouble soupe à quatre sous. L’intéressé a déclaré « être en accord avec les grandes lignes et objectifs du programme de la plate-forme de la gauche nyonnaise« , ce qui ne veut franchement pas dire grand chose.

Une sorte de paléo-programme en somme, pour un vieux gamin qui veut s’offrir un nouveau jouet.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Brèves

Comments are closed.