Quand passent les réserves …

Au printemps, à l’image des cigognes mais sans migration, sinon du porte-monnaie du contribuable-assuré à la caisse centrale des assurances, les réserves reviennent, fleurissent et finissent par atteindre des sommets insoupçonnés, désarmants et illégaux. Ce qui n’empêche pas le bon docteur Couchepin de moucher son oblongue capsule du coude quand on le lui fait remarquer, et les assureurs de hausser les primes …

Il y a environ dix mois, on avait ici suggéré de geler les primes d’assurances-maladie sur des comptes bloqués, un peu à l’image des loyers en cas de litige, jusqu’au moment où tant Couchepin que l’OFSP et les cantons n’auraient pas pris les décisions nécessaires à faire BAISSER les primes et réduire sans aucun délai ces réserves injustifiables.

On réitère la même suggestion.

Tags: , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire