« Sale » retraité, tu as payé et tu paieras !

Une nouvelle étude des sculpteurs de nuages (synonyme du statisticien barbu sous nos latitudes) est sortie et ça ravit la Berne fédérale et ses hauts fonctionnaires.

Ils ont trouvé, les braves et zélés chercheurs,  que de taxer le retraité serait une bonne idée pour alimenter une sorte de fonds de solidarité. C'est une façon de voir la répartition comme une autre, sauf que les retraités ont cotisé ce que les spécialistes leur demandaient (et ce n'est pas peu), payent déjà des impôts, n'ont pas cessé d'en payer pendant des dizaines d'années et préfèreraient sans doute qu'on arrête de jouer à la géguerre avec des avions et des chars hors de prix : ce serait une bien meilleure économie.

Et comme de toute façon l'armée ne servirait à rien en cas de conflit, si la Suisse est envahie on demandera à l'agresseur rouge de bien vouloir d'abord tuer les vieux, on fera ainsi des économies immédiates.

Parce que nos sculpteurs de nuages oublient qu'avec le système de la répartition, même les morts ont cotisé, et par ailleurs beaucoup de vieux n'ont ni deuxième ni troisième pilier a fortiori.

Se réjouir du fait que le système des trois piliers fonctionne relève de la méthode Coué confédérale habituelle.

PS: si vous avez des remarques à faire en direct, le Professeur Philippe Wanner, de l'Université de Genève ( Laboratoire de démographie et d’études familiales), distingué auteur de l'étude, a laissé trainer son numéro de téléphone portable sur le site de la Confédération : le voici donc en prime 078 806 28 69
 

PS 2 : 3 petites questions légitimes à l'éminent auteur, a) ça a coûté combien cette étude ? b) qui a payé ? c) les cotisations de l'AVS et de la LPP ont-elles été retenues en bonne et due forme sur la rémunération en question ?

Tags: , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire