Soif de méchanceté sur le net ?

26 octobre 2007 | par | 4 commentaires Plus loin
Luc Debraine signe aujourd'hui un papier sévère dans le Temps dans lequel il s'interroge sur l'anonymat et les méchancetés qui peuvent en résulter sur le net, sans d'ailleurs vraiment nous apporter sa conclusion personnelle. Il cite un cas connu sur lequel on ne reviendra pas, tout en oubliant de mentionner que le blog en question fait partie d'une sélection des Blogs de TV5.org La Blogosphère (choisi spontanément par des professionnels de la presse parmi les meilleurs blogs de langue française) et maintenant que ce même blog fait partie des 10 nominés des BoBs Best of the Blogs 2007 pour le prix du meilleur blog en langue française, là encore un concours organisé par des journalistes professionnels. Plus ennuyeux, certes le nom du rédacteur est un nom de plume, mais il oublie de mentionner qu'il y a sur ce blog une section "Impressum" sur laquelle figure en toutes lettres l'adresse et le moyen de communiquer avec la société éditrice. On est donc loin de l'anonymat qu'il semble dénoncer, et en tous cas il se trompe de cible.
 
Contradiction, omission, nul ne le sait.
 
Il ne fait certes pas partie du jury des BoBs, mais s'il se posait dans un autre article des questions sur les limites intellectuelles en général des contributions des journalistes de la presse écrite, qu'ils écrivent sous leur nom ou sous un nom de plume …. ce serait peut-être juste un peu plus équilibré, non ? et puis, quel est le journaliste officiel blogueur encarté dont le blog serait sélectionné pour ces compétitions ? et enfin, faut-il assimiler l'esprit critique à de la méchanceté, voyons Monsieur le journaliste professionnel, quand on écrit on s'expose, y compris à la démonstration pertinente que le contenu de son écrit est vide de sens, quelque dur que puisse paraître le verdict. Telle est en tous cas la dure réalité que le blogueur, lui, admet d'entrée de jeu, puisqu'il ouvre son média à la critique non préalablement censurée par le biais des commentaires.

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Commentaires (4)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Tatage dit :

    Belle hypocrisie du Temps, qui donne dans un article cité en marge de celui que vous citez, tous les conseils pour bloguer de manière anonyme!

    Les journaux savent-ils toujours qui sont les individus qui postent sur leurs forums ou lettres de lecteurs ?

    Bel exemple de corporatisme, on n’attaque pas les journalistes, eux seuls sont autorisés à donner des avis sur tout.

  2. kalvin dit :

    @Tatage

    La juxtaposition des deux articles ne manque vraiment pas de piquant, merci infiniment pour cette source qui m’avait échappé !!!

  3. Ce qui est d’autant plus rigolo quand on sait que les journalistes eux même pratiquent l’anonymat. Combien d’entre eux rédigent sous des pseudos pour occuper plusieurs rédactions voire sous des initiales ?
    😉 A quoi sert ce brassage de moulin si ce n’est à taper sur des idées bien reçues et à ne mener nul part ?

    Ce ne serait pas un coup de fiel pour prolonger un combat pourtant désarmé d’avance et depuis longtemps ?

    http://blog.profession-web.ch/index.php/373-le-debat-pro-amateur-qui-gagnera

  4. kalvin dit :

    @ Sandrine
    Vous avez raison, ça a un petit fumet de guerre de tranchées larvée, ou de mauvais perdant de cour d’école enfantine. Personnellement je ne fais aucun combat « contre » de principe …. mais un combat pour ma (la) libre expression. Il y a une complémentarité entre l’information analysée par Paul et celle analysée par Jean. Les médias changent, mais la question du contenu subsistera toujours. Celui qui apporte quelque chose, que ce soit sa profession ou non, risque d’être plus lu que celui qui pratique le copier coller de dépêches d’agence sans même en corriger les fautes d’orthographe…

Laisser un commentaire