Toni Brunner le bavard

Marrant, on s’intéresse enfin à l’origine des fuites dans l’affaire Roschacher … il en aura fallu des mois et des mois, et même la nomination d’un procureur fédéral extraordinaire pour que les bonnes pistes soient explorées.

Et où mènent donc ces pistes à première vue : vers le président actuel du parti UDC (Ultra Décapant Concentré) qui lave plus blanc et qui se veut légaliste et formel (quand ça l’arrange) .

Allez hop le proc, au boulot, ça va encore faire du bruit dans les chaumières orientales de la Suisse rupestre.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire