Vache … de prénom

21 février 2009 | par | Pas de commentaire Plus loin

Heureusement que l’on dispose de scientifiques qui s’attachent aux vrais problèmes de fond en 2009. Par exemple celui du prénom des vaches.

Les experts de l’Université de Newcastle viennent en effet de mettre le point final à une étude fondamentale: une vache qui porte un prénom est nettement plus heureuse que les autres et a une production laitière journalière nettement supérieure à celle de ses congénères anonymes.

vache-meugle

L’équipe du professeur Catherine Douglas composée de Catherine Bertenshaw et de Peter Rowlinson a étudié le comportement de 516 vaches du Royaume-Uni.

Parmi celles-ci, 46 % portaient fièrement un nom ou au moins un prénom, et produisaient 258 litres de lait de plus que les autres chaque année (sur une production moyenne de quelques milliers de litres par an et par tête).

L’étude a été publiée sur le journal Online « Anthrozoos » et reprise en résumé par la Süddeutsche Zeitung online.

On devrait appliquer le système au banquier suisse ces temps: sûr que si on l’affuble  en permanence du qualificatif de crétin des alpes, il produira moins de crétineries à l’heure et coûtera nettement moins cher à la collectivité.

On peut aussi inclure dans le tas les membres de la FINMA, qui selon Haltiner  « sont capables de voir seulement deux couleurs, le blanc et le noir« .

On avait compris avant cet aveu au Temps que la nuance leur échappe …

Tags: , , , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire