Vaud: les impôts dans le jus

Des gorges chaudes et des chômeurs techniques. Voici ce que fait actuellement le système informatique admirable mis en place par l’administration cantonale des impôts du canton de Vaud, qui est un véritable engin à retardement (encore un héritage bernois qu’on ne maîtrise pas, mais alors pas du tout, c’est fou ces envahisseurs historiques)….

bordereau-fisc-vaud

Outre le fait qu’il produit parfois des fantaisies multiples intéressantes, on a appris .. par la bande , que jusqu’au mois  d’avril 2009 au moins, ledit système était incapable de communiquer valablement et de faire passer des ordres de mise en poursuites aux OP du canton.

Lesquels OP se réjouissent déjà de l’avalanche de dossiers qu’il faudra traiter durant la deuxième partie du semestre. Pendant ce temps, les cybertaxateurs de choc, écouteurs branchés et tasers fiscaux en ordre de marche, se pressent derrière leurs consoles respectives pour tenter d’émettre en nombre raisonnable des taxations ou des décomptes « clients » qui ont la fâcheuse habitude de parvenir en multiples exemplaires à de multiples endroits.

On notera aussi que la forme des « notifications » ainsi réalisées est des plus rigolotes, puisque dans une enveloppe adressée en courrier B, au mauvais endroit, on trouve souvent deux fois les mêmes moyens de droit indiqués sur un formulaire sans signature, et sans savoir à quoi ces moyens se rapportent.

On espère que quelques contribuables feront savoir aux intéressés qu’ils pourraient travailler mieux pour gagner autant, sinon on va les envoyer en stage à Bercy.

NB: iconographie, soupe à la grimace pour contribuable vaudois payant très cher ses fonctionnaires zélés

Tags: , , , , , ,

Catégorie: Brèves

Laisser un commentaire