Cahuzac: mensonge aussi au banquier?

o-CAHUZAC-570

On se demandait comment les procureurs genevois avaient pu être aussi rapides et zélés dans l’exécution d’une demande d’entraide judiciaire où il doit être prouvé ou fortement démontré qu’une escroquerie fiscale a eu lieu au sens du droit suisse.

Car la simple détention d’un compte n’en est pas une. Il faut donc des bricoles supplémentaires.

Il apparaîtrait à ce titre que le bouillant ex-ministre s’est aussi fichu du banquier suisse en lui affirmant par écrit que ses avoirs étaient imposés en France.

Si on se met même à mentir à Julius Bär, où va-t-on …

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire