Cinéma judiciaire scandaleux

Hors la défense qui s’en offusque à très juste titre, il semble que personne ne soit vraiment choqué par les manœuvres utilisées par un protagoniste de l’affaire L. pour mettre sous surveillance et donc sous intense pression un témoin clé, pour des motifs qui paraissent assez clairs.

Un tel procédé n’est tout simplement pas admissible, ni juridiquement, ni moralement.

Mais si on veut l’admettre, alors dans ces conditions, et avant d’ouvrir les débats, on devrait faire passer une visite technique au président, un examen psychiatrique au procureur, un test VIH au greffier, un test de grossesse aux juges, un concours de saut à ski aux jurés et obliger tout ce petit monde à vivre en vase clos pour la Ferme Célébrités II, ceci pendant au moins une quinzaine, si possible en Sibérie.

Ensuite, au vu du jugement du public qui aura appuyé sur la touche étoile et envoyé son SMS  payant à la production, le tournage pourra seulement commencer.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire