Comment Postfinance nous pompe

Étonnante pratique de Postfinance, bien au-delà des limites de la légalité et surtout des conditions générales.

Lorsque l’on prend de l’essence au moyen d’une Postfinance Card du géant jaune, et que par exemple l’addition réelle se monte à Fr. 50.– (on peut rêver), le géant ne débite pas votre compte de Fr. 50.– mais de Fr. 150.–, une somme forfaitaire fixée en interne par ses subtils cerveaux, mais qui vous prive de votre argent pendant un certain temps.

Plus exactement aussi longtemps que le débit exact de Fr. 50.– ne lui est soi-disant pas … connu, et par …. sécurité pour lui, voyons donc.

Sauf que pendant ce délai de carence, votre compte est débité à l’excès et ne porte donc pas d’intérêts (minables) en conformité de son solde réel.

Rigoureusement abusif dans un système interconnecté qui lui permet de tout savoir en temps réel.

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (5)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. La_Patate dit :

    Mdr ca fait la même chose avec toutes les cartes. c’est à cause du système informatique de gestion des cartes de six play utilisés pour toutes les cartes bancaires. En plus le montant n’est jamais comptabilisés sur le compte bancaire donc pas d’intérêts perdu… J’ai eu la même chose avec une maestro faut pas dire n’importe quoi…

    • kalvin dit :

      Faux ! chère patate

      1) ça ne fait pas la même chose avec toutes les cartes
      2) j’ai un extrait de compte écrit sur lequel figure cette écriture …. ce qui prouve qu’elle est bien comptabilisée. Ou alors c’est l’extrait qui est faux … ce qui ne serait pas moins gênant pour celui qui le fournit.
      3) on se fout de savoir que c’est du six ou du fourplay, le système n’est pas « fair » et cache ce détail au crétin de client.

  2. La_Patate dit :

    Une amie à un compte postal et elle n’a jamais eu d’écritures sur son compte vous devriez demander à votre banque de vérifier vos extraits… Après avoir lu l’article ci-dessous j’avais vérifier pour ma maestro et c’est bien ce qui est décrit.

    Source : FRC

    18.05.2011 | En prenant de l’essence à une colonne chez Tamoil via ma Postcard, je me suis vu prélever, en plus du coût de mon plein, un montant s’élevant à plus du double de celui-ci. Cette somme est réapparue sur mon compte après quarante- huit heures, sans aucune information préalable. C’est scandaleux!

    Tamoil, pour les explications, s’est réfugié derrière la société Six Card Solutions, qui traite les paiements des stations-services. Son porte-parole, Bernhard Wenger, explique le procédé du prénotage: «Lorsque le détenteur d’une carte prend du carburant à un automate à essence extérieur (non valable pour les transactions effectuées dans un shop) avec sa carte Maestro (ou carte de crédit), une demande d’autorisation s’effectue automatiquement pour un montant de 150 francs. Ce montant correspond à la limite d’autorisation statique de la carte Maestro dans un automate à essence extérieur et ne correspond en rien au carburant qui sera ensuite acheté. La raison en est simple: l’automate ne peut pas savoir si le carburant est destiné à un véhicule tout-terrain ou à une mobylette, ni, dans certaines stations-services, si le tunnel de lavage sera utilisé.» Pour les banques avec autorisation en ligne, ce montant de 150 francs est également annoté sur le compte (mais non comptabilisé), dans la mesure où l’établissement ne connaît pas encore le montant d’achat réel. Ce procédé a un impact sur la limite, mais pas sur la rémunération. Quand le compte bancaire est vérifié immédiatement après l’achat via internet ou au bancomat, les 150 francs apparaissent comme annotation Maestro. Lors du règlement de la transaction, le montant effectif est débité du compte conformément à la date-valeur, et l’annotation est supprimée. Environ deux jours peuvent s’écouler entre l’autorisation et le règlement.» La nouvelle solution Petrol, proposée depuis fin 2009, permet le débit définitif dans les vingt minutes. Force est de constater que Tamoil n’en a pas encore fait l’acquisition.

  3. kalvin dit :

    1.Je ne parle pas de banque mais de CCP de Postfinance.
    2.Ce qui touche Maestro touche Maestro mais n’est pas relevant
    3.Quand on achète un pain ou un livre avec une carte Postfinance, il n’y a pas de prénotage.
    4.Cette fameuse autorisation statique ne figure pas dans les conditions générales et peut influer sur un autre achat.

  4. La_Patate dit :

    1. Fonctionnement banque/poste équivalent concernant ce cas (si si renseignez vous, ma banque me l a confirmé, le système pour traiter le paiement par carte n est pas différent pour chaque établissement) et c est pareil à l étranger.
    2. Voir point 1, si vous lisez l article de la FRC c est expliqué!!!
    3. On connait le prix du pain quand on l achete donc prénotage bien entendu inutile…
    4. Je n ai pas celles de la poste. Et cela ne figure pas non plus dans les conditions de ma banque (Raif…). Je ne vois pas pourquoi cela peut influer sur un achat à moins d avoir tout le temps que 50-100 CHF sur son compte.

Laisser un commentaire