Comment UBS enfume le chaland

Dans sa lettre aux actionnaires du 31 juillet 2012, en page 1, note de bas de page, UBS « explique » à ses braves actionnaires l’essentiel de ce qu’ils doivent comprendre.

Voici l’explication, simple, claire, précise et surtout concise …

« Notre calcul proforma des actifs pondérés en fonction du risque selon Bâle III est une combinaison des actifs pondérés en fonction du risque existant selon Bâle 2.5, d’un traitement révisé des positions de titrisation classées comme présentant un risque faible qui ne sont plus déduites du capital et pour lesquelles s’applique une pondération fixe du risque de 1250% ainsi que de diverses nouvelles exigences en capital fondées sur des modèles de calcul. Quelques-uns de ces nouveaux modèles doivent encore obtenir l’aval des autorités de surveillance. » etc … la suite du paragraphe est du même style.

En gros, que celui qui ne comprend pas se lève et rouspète.

Il n’en saura pas plus, car comme pour le LIBOR, UBS fera comme bon lui semble, de façon tellement compliquée que personne ne pourra la suivre sur le chemin du raisonnement tenu. Mais tout le monde est content, puisque c’est « marqué » ….

Tags: , , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire