Demi-voile pour Luscher

Le baveux qui peste contre  Abdullah le barbu helvète n’a pas son pareil pour couper les cheveux (même cachés) en quatre et rendre caduque et inapplicable une éventuelle et future interdiction.

Il souhaite faire retenir dans une législation en la matière une exception pour les riches touristes du Golfe, « qui ne restent que quelques semaines et n’ont pas à s’intégrer« . Martine B.G. sa collègue de parti et le barde valaisan Oskar pensent de même. Enfin pensent, c’est un bien grand mot. On devrait dire militent pour le maintien de leur propre pouvoir d’achat au mépris d’un minimum de logique.

Trop fréquent comme attitude. A part ça, si on suit l’illustre baveux qui dort près du jet d’eau, on devrait pouvoir impunément brûler les feux rouges en Egypte ou en Arabie Saoudite, puisqu’on n’y réside pas en permanence. Juridiquement nouveau et subtil..

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire