DSK: justice de télé-réalité

DSK a plaidé non-coupable. Soit. On verra ce qu’il pourra tirer comme profit de cette posture dictée par le système.

Ceci dit, hors son goût pour l’argent et, de ce fait, son iniquité intrinsèque, le système judiciaire pénal des USA a ceci de particulier qu’il ne cherche à aucun moment à établir la vérité.  Elle figure au dernier rang de ses préoccupations, puisque que le plea bargaining y est en tout temps possible.

La seule chose qui l’intéresse est de voir se dérouler devant lui et les chaînes de TV un combat de coqs meurtriers entre avocats payés à coup de louches de millions.

D’avocats qui d’ailleurs négocient non pas nécessairement en fonction des intérêts de leurs clients, mais dans celui qu’ils ont en permanence de garder un contact de première qualité avec le procureur. Pour le futur … intéressé.

Au sortir de ce combat, un gugusse affublé du titre de juge prononcera une peine, si l’unanimité des douze jurés-spectacteurs se fait, dans une sorte de panel de télé-réalité série Z.

Après ça, on nous rabâche les oreilles avec la fameuse présomption d’innocence garantie par la Constitution US.

Mais de cette dernière et dans les faits, tout le monde se fout.

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire