Flics, évadé, tatouage et ridicule

On dit que le ridicule ne tue pas: mais si en réalité c’était faux, on devrait alors très nettement moins rencontrer de flics en pays de Vaud et Neuchâtel ces prochains temps.

Et plus d’agents de détention du tout.

En effet, le fameux évadé Bü. n’était pas nu lors de sa cavale.

Mais il a fallu attendre trois jours pleins pour que le flic de base parvienne à établir un signalement et surtout le diffuse (communiqué du 30.6 à 13h 24).

On y apprend, o subtile précision, que le gugusse se promène en jeans … délavés et surtout que »l’homme porte un grand tatouage sur l’avant-bras gauche, représentant une femme nue« .

Déterminant …  et juste un peu tardif.

Tags: ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire