GFS Bern : sondages à la marge

On vient de nous gratifier du énième épisode des baromètres préélectoraux subtilement concoctés par les moines de l’institut GfS, sous l’ordre de leur père abbé.

L’UDC enregistrerait un recul (pas assez grand à notre goût), le PS aussi, le PLR aussi (ouf)  alors que les chers PDC de l’abbé verraient leur cote augmenter (du vol).

On ne va pas revenir sur les gaffes monumentales commises dans le passé par GFS, qui lui ont même valu d’être suspendu de sondages SSR pendant un temps.

Mais que veulent donc dire ces nuances de 1 ou 1.6 % quand la marge d’erreur annoncée (Statistischer Stichprobenfehler) est de 2.2 %.

On suggère donc à GFS de sonder ses systèmes et échantillons pour trouver comment faire baisser significativement sa marge d’erreur, bien trop grande actuellement, avant de continuer de polluer les médias avec des chiffres qui ne veulent rien dire.

On ne peut en effet même pas être sûrs des tendances annoncés, à défaut de chiffres absolus.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire