IFSN: assassins et/ou complices?

3 juillet 2011 | par | 1 commentaire Plus loin

L’IFSN (inspection fédérale de la sécurité nucléaire) a mis plus d’un an à faire débrancher Mühleberg.

Et si Fukushima n’était pas survenu, la centrale continuerait de pécloter avec ses dangers immédiats, cachés à toutes et tous.

Non seulement les électriciens bernois et autres ne sont des menteurs juste avides de fric, mais ceux qui les contrôlent ne sont que des suppôts, largement subventionnés et complètement sous influence.

Il est temps de débarquer tout ce « beau monde » et de rétablir (d’établir enfin) un contrôle indépendant  par des experts dignes de ce nom et dignes de confiance.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. mousseman dit :

    Ben, il y a encore Bougey et bien d’autres centrales qui assurent qu’on a assez d’éléctricté pour l’avenir proche, mais si l’en manque, c’est les Français et pas notre gouvernement qui va pouvoir en faire quelque chose. Et vu que la France en a bien des problèmes budgetaires déjà trés graves, il vont probablement laisser tourner les vieilles centrales bien plus longtemps et en construire plus. Et si les contrôles sont trop embêtants – sans centrales, il n’y aurait ni de possibilités de cacher quoi qu’il soit, mais nous seront aussi au 19éme siécle, d’un point de vue téchnologique. Donc, il faut choisir.

Laisser un commentaire