Il faut enfermer les psys

10 juillet 2011 | par | Pas de commentaire Plus loin

D’après une enquête « fouillée » du Matin, il faudrait que le nombre de psys exerçant en prison soit équivalent à deux tiers des détenus qui y séjournent.

Pas de doute donc, compte tenu de l’inutilité chronique de cette catégorie de « thérapeutes » de l’âme (si elle existe et s’ils l’ont rencontrée), il n’y a qu’une solution permettant d’allier l’utile à l’agréable: tous les enfermer.

On gagnerait ainsi en tranquillité carcérale, en notes d’honoraires remboursées et surtout en amélioration de la santé publique.

Sauf qu’en augmentant ainsi la population carcérale, on augmenterait la « demande » en psys de tous poils, navrante et funeste conséquence.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire