Jacqueline de Q.: quelle profondeur de pensée

5 février 2012 | par | 1 commentaire Plus loin

Dans une interview-bateau destinée avant tout à ne pas trop mal figurer dans le peloton de queue aux élections du mois de mars, Jacqueline de Q. donne son sentiment sur la criminalité en Pays de Vaud.

A part quelques platitudes habituelles et autres sérénades connues, elle nous livre sa propre expérience proprement fascinante:

Ca montre le degré du danger qu’elle craint … et la profondeur de sa réflexion.

Comme d’habitude aussi, elle nous bassine avec ses 300 policiers supplémentaires nécessaires dans le canton.

Et si avant ça elle faisait travailler normalement ceux qui sont là et glandent actuellement à journées faites ?

Il est vrai qu’on ne peut pas exiger grand chose de cette population de fonctionnaires dont le QI frise celui de l’amibe.

Mais peut-être faut-il changer justement le QI minimum nécessaire pour être enrôlé dans la merveilleuse police vaudoise coordonnée et multi-cartes. Et changer de cheffe dans la foulée, et de politique simultanément ?

Tags: , , , , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (1)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. edjf dit :

    La Gélinotte salvatrice ?
    L’oiseau la Gélinotte, tant chéri par J. Quattro à fin 2010, avait fait son apparition à Forel dans le beau vallon destiné à recevoir la décharge DCMI. Mais malgré sa venue salvatrice, les efforts déployés par le canton de Vaud n’ont jamais cessés afin d’imposer la décharge à côté des habitations avec l’accès des camions à travers le village !
    Il semble bien que habitants et Gélinotte, tant chéri, n’aurons qu’à supporter les nuisances durant quelques vingt ans.
    A moins que le Tribunal adm. du canton tienne compte des oppositions justifiées des riverains lésés… Alors seulement on pourra dire: vive le respect et la démocratie…

Laisser un commentaire