Jésuites bancaires

On ne baisse pas le taux hypothécaire de référence pour le calcul des loyers, car il ne baisse pas assez et assez longuement, a dit la toute puissante administration fédérale aux ordres du banquier avide, dans son encyclique habituelle sur la question.

Il aurait suffi que les savants calculs ne soient pas faussés et reflètent la réalité pour que ce malheureux dixième de pour-cent qui bizarrement manque soit justement au rendez-vous.

Mais le juteux marché de l’hypothèque et des loyers trop hauts doit être soutenu, ma petite dame …au détriment du payeur, comme d’habitude.

Au passage, on rappelle que les « grandes » banques offrent moins d’un pour-cent de rémunération sur les comptes épargnes. Le « spread » normal est de 1 %. Elles accumulent donc plus d’un pourcent indûment grâce à la complicité de l’administration. Merci encore.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire