L’armée suisse contre les banquiers?

Selon son chef, l’armée suisse, toujours à la pointe du progrès et de l’efficacité, n’est pas faite pour de stupides et peu glorieuses tâches de police.

Elle doit au contraire se consacrer à ses missions premières, qui sont de faire face aux risques majeurs, toujours selon son vénéré chef Blattmann.

« L’armée est le moyen de venir en aide à la population dans les situations extraordinaires, à des risques multiples comme les conséquences du printemps arabe, la crise de la dette, les cyber-attaques, les tremblements de terre, les menaces terroristes, la guerre ….etc.« .

On ne voit pas très bien comment nos braves soldats-citoyens s’y prendront pour éviter qu’à l’avenir les banquiers et autres politiques insouciants ne continuent d’endetter les pays à leurs profits multiples. Un bidasse dans chaque hall de banque, l’avenir ?

Quant à la cyber-guerre, il faudrait déjà que l’armée suisse comprenne comment fonctionne son propre système informatique, en capilotade depuis des lustres, avant d’imaginer comprendre le quart du tiers du début de ce qu’est la cyber-guerre.

Tags: , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire