Le Saviésan en Turquie (suite)

12 août 2012 | par | 2 commentaires Plus loin

Symptomatique, l’évolution de l’affaire Varone.

Elle correspond très exactement à l’esprit de clocher viscéral des citoyens du Vieux-Pays, aux montagnards sourcilleux de leurs privilèges mais qui refusent de se voir appliquer toute législation contraignante qui pourrait attenter à leurs privilèges, à leur pognon ou à leur façon de concevoir la vie en société.

Il est patent et public que Varone a ramassé une pierre dans un pays qui est connu pour être sévère avec les pilleurs de trésors géologiques. On observe que pour l’instant, la diffusion de la photo de la fameuse pierre n’est franchement pas souhaitée du côté de la police cantonale valaisanne. Pour quels motifs? On attendra de voir la photo pour se prononcer.

Mais un commandant de la police cantonale, qui plus est candidat à la candidature dans son parti pour accéder au gouvernement, se devrait de réfléchir à sa propre crédibilité. Cette dernière est d’ores et déjà irrémédiablement atteinte, et plus il attend pour fournir toutes les explications et tirer les conclusions de cet « incident » de vacances , plus cet aspect ressort au premier plan.

Comment en effet exiger d’un suspect de larcin ou de petit vol qu’il réponde à un interrogatoire valablement alors que le chef de ceux qui l’interrogent a passé quelque temps dans une geôle turque pour avoir eu, lors de ses vacances turques, un comportement que pour l’instant on qualifiera simplement de bizarre.

On rappelle en effet que l’intéressé à une formation juridique complète, comme disent les offres d’emploi, et que sur cette base, plaider la non-connaissance de la valeur d’un objet ne peut reposer que sur des fondements très solides.

Tags: , , , , ,

Catégorie: Mignardises

Commentaires (2)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Debons dit :

    madame,monsieur
    cette affaire a pris une dimention tros grande,par rapport a la pierre. je suis
    sur que ce n’est pas la pierre que les bourbines ont presentes a la presse et fausse.
    les empreintes de m. varone ne se trouve pas sur cette pierre.
    salutations.
    Debons

  2. kalvin dit :

    Les bourbines? la photo vient d’une avocate turque, mais comme d’hab, en VS, on ne croit que ce qu’on touche, et encore

Leave a Reply