Merkozy jouent avec le feu

22 octobre 2011 | par | Pas de commentaire Plus loin

De report en report, d’hésitation en hésitation, les éléments du couple franco allemand Merkozy d’obédience néo-libérale matinée d’opportunisme bien sûr font de pâles sourires par devant, mais d’horribles grimaces par derrière.

Le couple est empêtré dans ses contradictions entre électoralisme interne et mission historique et fait passer les premières au premier plan.

Aucun des deux membres n’a de vision suffisamment novatrice et audacieuse pour espérer un jour parvenir au rang d’homme ou de femme d’état historique.

Le moment est pourtant particulièrement bien choisi pour faire preuve d’abnégation et de courage. Mais à force de tergiverser, ils n’obtiendront que le titre posthume pas très reluisant de fossoyeurs de l’Euro/Europe en chef(fe).

On éteint les incendies les uns après les autres, mais pour ce faire on prend immédiatement toutes les mesures nécessaires. Ce ne sont ni 21 % ni 50 % de défaut qui viendront plomber les banques qui ont voulu jouer avec la dette grecque, mais près de 100 % ou simplement 100 %.

Et ça il fallait le dire tout de suite, déjà au début 2011 au plus tard,  et prendre les mesures en rapport avec cet aveu.

Tags: , , ,

Catégorie: Mignardises

Laisser un commentaire